10 exercices de Brain Gym pour les enfants

Brain gym pour les enfants

Aiguisez les capacités cognitives de votre enfant tout en le gardant constructivement engagé.

Les exercices de gym cérébrale (brain gym) pour les enfants sont un excellent moyen de développer les compétences cognitives et intellectuelles d’un enfant, tout en améliorant également leur agilité mentale. 

Brain gym pour les enfants

10 exercices de Brain gym pour les enfants

Ces exercices offrent également l’opportunité d’améliorer les compétences cognitives de votre enfant, d’améliorer la fonction cérébrale et de mettre en évidence différentes stratégies d’apprentissage. 

Points clés

  1. Les exercices de gym cérébrale peuvent améliorer les compétences cognitives et intellectuelles d’un enfant, la fonction cérébrale et les niveaux de confiance.
  2. Ces exercices favorisent l’attention de l’enfant, la coordination musculaire et mentale, la stabilité physiologique, l’expression personnelle et la mémoire.
  3. Des exercices cérébraux, tels que les huit paresseux, le double gribouillage, l’éléphant, le bras actif, les boutons de la terre, les branchements et la casquette de réflexion peuvent stimuler des compétences telles que la vision, l’ouïe, la vigilance, l’apprentissage et la pensée critique.
  4. Les exercices cérébraux, y compris les rampements croisés, le hibou et le planeur gravitationnel encouragent le mouvement latéral et aident à améliorer la circulation sanguine et le flux d’oxygène.

Questions fréquentes

La gym cérébrale chez les enfants peut commencer à tout âge. Elle est principalement introduite chez les enfants d’âge préscolaire et scolaire et peut être commencée dès un an et demi (1)

Les « Hook-Ups » (connexions) est l’une des nombreuses méthodes de gym cérébrale utilisées pour calmer le système nerveux des enfants et détendre leur corps, car ces exercices relient les circuits électriques du corps et aident à faire circuler l’énergie qui a été bloquée par la tension

La direction de l’école peut intégrer les gyms cérébrales dans les activités d’échauffement des enfants qu’ils peuvent réaliser avant de commencer une leçon ou une activité. Alternativement, ces activités peuvent être utilisées pendant les pauses pour aider les enfants à se rafraîchir et à se re-énergiser.

Les exercices cérébraux ou exercices de gym cérébrale sont également appelés entraînement cognitif qui comprend des activités routinières adaptées à l’âge pour les enfants afin d’améliorer leurs capacités cognitives, telles que l’attention, la mémoire et les compétences de résolution de problèmes. Les exercices de jeux d’esprit sont un moyen ludique et créatif pour le développement cognitif. Ces exercices de gym cérébrale pour les enfants sont adaptés pour améliorer leur pensée créative et leur pouvoir de raisonnement logique. Avec cette collection d’exercices pour enfants, vous pouvez les aider à obtenir une meilleure santé mentale en améliorant leur fonctionnement exécutif, leur mémoire, leur vigilance, leur stabilité et leur calme. N’oubliez pas de ne pas les pousser trop fort et de les laisser terminer l’entraînement à leur rythme en leur faisant comprendre l’importance de chaque exercice.

Références :

  1. Brain Gym exercises for preschool and pre primary classes.
    https://tattvaschool.edu.in/view-blogs?name=brain-gym-exercises-for-pre-schoolers-and-pre-primary-classes
  2. Andrea Watson and Ginger L. Kelso; (2014); THE EFFECT OF BRAIN GYM® ON ACADEMIC ENGAGEMENT FOR CHILDREN WITH DEVELOPMENTAL DISABILITIES.
    https://files.eric.ed.gov/fulltext/EJ1029010.pdf
  3. Lucinda S. Spaulding et al.; (2010); Is Brain Gym an E ain Gym an Effective Educational Intervention?
    https://digitalcommons.liberty.edu/cgi/viewcontent.cgi?referer=&httpsredir=1&article=1167&context=educ_fac_pubs
  4. Myths and ineffective methods.
    https://ebtn.org.uk/myths/
  5. Nikita H Seth et al.; (2022); Influence of Brain Gym Activities on Sleep Quality in Moderate Insomnia.
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC9527040/
  6. Kristen Keinath et al.; (2005); The Effects of Brain Gym® Activities on Second-Grade Students’ Academic Performance and Handwriting Skills.
    https://scholarworks.wmich.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=4356&context=masters_theses

Brain gym et kinésiologie

Le Brain Gym est en fait une branche de la kinésiologie éducative. La kinésiologie est une discipline qui étudie le mouvement humain. Elle s’intéresse à l’anatomie et à la physiologie pour comprendre comment le corps se déplace, comment il peut être blessé et comment le guérir.

La kinésiologie éducative, en particulier, se concentre sur l’utilisation du mouvement et de l’activité physique pour améliorer l’apprentissage, le comportement et les compétences cognitives.

Le Brain Gym, conçu par Paul Dennison, un spécialiste de l’éducation et du mouvement, est un ensemble de 26 exercices simples qui visent à améliorer la coordination du cerveau et du corps, la concentration, la mémoire, la lecture, l’écriture, l’organisation et d’autres compétences cognitives.

Ces exercices sont basés sur l’idée que le mouvement et l’activité physique peuvent aider à équilibrer l’énergie du corps, améliorer les connexions neurales et optimiser la capacité d’apprentissage. C’est en ce sens que le Brain Gym est lié à la kinésiologie.

Pour aller plus loin...

Au delà de la pratique de ces exercices, il se peut que vous rencontriez des problématiques que la kinésiologie peut améliorer ou résoudre.
 
Troubles du sommeil
Bébé a du mal à faire ses nuits ? Votre enfant se réveille pendant la nuit à cause de cauchemars ou de terreurs nocturnes ? Si vous avez essayé toutes les méthodes classiques et que cela ne fonctionne pas, le kinésiologue va peut-être trouver une réponse plus enfouie à ces problèmes de sommeil ou d’endormissement.
 
Énurésie
Si votre enfant fait pipi au lit après 5 ans.
 
– Manque d’appétit ou trop d’appétit
Vous pouvez allez voir un kinésiologue si votre enfant ne veut rien manger, il n’accepte pas ses biberons ni les plats que vous préparez.
 
Troubles de l’attention et troubles de l’apprentissage
Il change de jeu sans arrêt, il ne semble jamais vous écouter… Bref, votre enfant a des vrais problèmes d’attention et de concentration… La kinésiologie est apte à répondre à ce type de problèmes. Vous pouvez consulter également si votre enfant rencontre des difficultés scolaires, a du mal à assimiler à l’école.
 
– Problèmes d’adaptation et de sociabilité
Cela concerne les enfants qui vont parler très tardivement, ou qui n’interagissent pas avec les autres à la crèche ou à l’école.
 
Hypersensibilité
Si votre enfant a du mal à gérer ses émotions, c’est une autre raison de consultation chez le kinésiologue.

Articles recommandés

Vidéos à la une

Lire la vidéo

Actualité kinésiologie, santé et bien-être

Je crois fermement que le bien-être est accessible à tous, et que la kinésiologie peut aider chacun à trouver l’équilibre physique, émotionnel et mental dont il a besoin. J’espère que ce blog vous inspirera à prendre soin de vous, à découvrir de nouvelles approches pour améliorer votre santé et votre bien-être, et à trouver des solutions durables pour vivre une vie plus sereine et épanouissante.

Souscrivez à la newsletter